dormir paisiblement

Comment améliorer son sommeil ?

Chère lectrice, cher lecteur,

Je sais que vous êtes nombreux(ses) à avoir des difficultés d’endormissement et/ou des sommeils peu réparateurs. Aussi au vue de l’importante qu’a le sommeil sur la santé globale, j’ai souhaité d’une part vous montrer à quel point vous n’êtes pas un cas isolé au travers d’une étude, et d’autre part, j’ai souhaité vous donner les méthodes pour favoriser un bon sommeil et vous permettre d’être en meilleure forme chaque jour.

1. Les bienfaits du sommeil sur la santé

Avoir un bon sommeil est bénéfique à la santé physique et mentale. Voici ses différents bienfaits :

Il améliore la mémoire et la concentration : Le sommeil joue un rôle crucial dans la consolidation de la mémoire, c’est-à-dire dans la transformation des souvenirs à court terme en souvenirs à long terme.

Il régule l’humeur et réduit le stress et l’anxiété : Le sommeil peut aider à réguler l’humeur et les émotions. Un manque de sommeil peut entraîner une irritabilité accrue, une plus grande sensibilité au stress et une augmentation des symptômes de la dépression et de l’anxiété.

Il améliore la performance physique et se répare : Pendant le sommeil, le corps se régénère et se répare, ce qui permet aux tissus et aux organes de récupérer des activités de la journée précédente. Les hormones de croissance sont également produites pendant le sommeil, favorisant la croissance et la réparation des tissus.

Il aide au maintien d’un poids santé : Le sommeil peut jouer un rôle important dans la régulation du poids, car il affecte la production de certaines hormones impliquées dans la régulation de l’appétit.

Il réduit le risque de maladies chroniques : telles que l’hypertension artérielle, le diabète, l’obésité et les troubles cardiovasculaires.

2. Comment est le sommeil des Français ?

Selon les études et les sondages réalisés ces dernières années, le sommeil des Français semble être perturbé pour de nombreuses raisons. Voici quelques chiffres et tendances à ce sujet :

  • Les Français dorment en moyenne 7 heures et 12 minutes par nuit, soit moins que la durée de sommeil recommandée pour les adultes. En effet, il est recommandé de dormir entre 7h et 9h par nuit chez l’adulte.
  • Environ 1 Français sur 3 se plaint de troubles du sommeil, tels que l’insomnie, les réveils nocturnes fréquents, les cauchemars ou les ronflements.
  • Les facteurs les plus couramment cités comme perturbateurs du sommeil sont : le stress, l’anxiété, le bruit, la luminosité, le travail de nuit, les écrans et les troubles respiratoires tels que l’apnée du sommeil.
  • Environ 1 Français sur 5 déclare prendre des somnifères pour dormir, ce qui peut avoir des effets secondaires indésirables à long terme.
  • Les Français sont également connus pour avoir une tendance culturelle à “veiller tard”, ce qui peut perturber leur rythme circadien et affecter leur sommeil.

En somme, le sommeil des Français semble être affecté par divers facteurs environnementaux et comportementaux, ainsi que par des troubles du sommeil plus graves qui nécessitent souvent une intervention médicale. Il est donc important pour les Français de veiller à maintenir une bonne hygiène de sommeil et de consulter un professionnel de la santé si nécessaire pour l’améliorer.

3. Les 10 habitudes à adopter pour favoriser la qualité du sommeil

Voici dix habitudes à prendre en compte pour vous aider à mieux dormir :

➡️ Établissez une routine de sommeil : essayez de vous coucher et de vous lever à la même heure tous les jours, même les week-ends. Dans l’idéal, il faudrait aller au lit entre 21h et 23h. Cela est dû à la production d’hormones telles que la mélatonine (favorisant l’endormissement) qui commence généralement à être produite en plus grande quantité en début de soirée.

➡️ Évitez la caféine et l’alcool : la caféine peut vous tenir éveillé, alors évitez-la en fin d’après-midi et le soir. L’alcool peut vous aider à vous endormir, mais il perturbe le sommeil profond.

➡️ Créez un environnement de sommeil propice : votre chambre doit être fraîche, calme et sombre. Utilisez des rideaux occultants et des bouchons d’oreille si nécessaire.

➡️ Limitez les distractions : éteignez tous les appareils électroniques (télévision, ordinateur, téléphone portable) au moins une heure avant de vous coucher.

➡️ Coupez également les ondes wifi des box internet qui viennent elles aussi perturber le bon endormissement et le sommeil.

➡️ Faites de l’exercice quotidiennement : Je recommande de faire au minimum 30 minutes d’activité physique par jour. Ne serait-ce que de marcher en extérieur. En revanche, évitez les entraînements vigoureux en soirée.

➡️ Évitez les repas lourds : Vous l’aurez surement constaté, lorsque vous mangez trop lourd ou trop gras, votre sommeil en est affecté, car votre digestion est plus difficile. Vous serez plus agité et ferez plus de mauvais rêves.

➡️ Établissez une routine de relaxation : prenez le temps de vous détendre avant de vous coucher. La lecture, la méditation, la respiration profonde, ou un bain chaud peuvent aider à vous calmer.

➡️ Évitez les siestes longues : Au cours de la journée, les siestes sont bénéfiques si elles durent entre 15 et 20 minutes. Au delà, elles peuvent perturber votre sommeil du soir et provoquer maux de tête et vous rendre vaseux(se).

➡️ Et si vous avez la tête qui pense à trop de choses : prenez un papier pour poser vos idées par écrit et ainsi vous coucher détendu(e) et sereinement.

J’espère que cet article pourra vous aider à passer de bonnes nuits réparatrices. Chaque personne est unique et les besoins des uns peuvent être différents des autres. Je vous recommande donc de trouver l’heure de coucher qui vous convient le mieux afin de vous permettre de vous réveiller en pleine santé, rafraîchi et prêt pour la journée à venir.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

About the author