La fièvre dans le corps

Chère lectrice, cher lecteur,

Pourquoi avons-nous de la fièvre ? À quoi est dû cette hausse soudaine de température ? Nous allons voir aujourd’hui les différentes causes possibles de cette hyperthermie, voir comment l’organisme réagit, quelles sont les solutions pour le soulager et enfin, je vous donnerai quelques citations que je trouve parlantes et sympas sur ce phénomène.

1. Qu’est ce que la fièvre ?

La fièvre est une élévation soudaine de la température corporelle au-dessus de la plage normale, qui est d’environ 36,5 à 37,5 degrés Celsius.

Elle est une réponse induite et importante de l’organisme face à une infection ou à une inflammation, car elle aide le système immunitaire à combattre les agents pathogènes et à guérir les tissus endommagés.

Cependant, une fièvre prolongée ou très élevée peut causer des complications et doit être surveillée attentivement :

  • Légère si votre température oscille entre 37,5 et 38,3 degrés Celsius,
  • Modérée si votre température oscille entre 38,3 et 39,4 degrés Celsius,
  • Élevée si votre température dépasse 39,4 degrés Celsius.

En réalité, c’est plutôt bon signe, car cela signifie que nos mécanismes immunitaires sont actifs. 

2. Quelles peuvent être les causes d’une élévation de votre température corporelle ?

Voir sa température s’élever, peut avoir plusieurs causes, voici quelques exemples :

➡️ Infections : Les infections virales, bactériennes, fongiques ou parasitaires peuvent provoquer une fièvre.

➡️ Maladies inflammatoires : Les maladies inflammatoires telles que la polyarthrite rhumatoïde, le lupus et la maladie de Crohn peuvent causer de la fièvre.

➡️ Réactions médicamenteuses : Certains médicaments peuvent causer une réaction allergique ou une fièvre comme effet secondaire.

➡️ Maladies auto-immunes : Les maladies auto-immunes telles que la thyroïdite de Hashimoto et la maladie de Basedow peuvent provoquer des épisodes de fièvre.

➡️ Cancers : Certains types de cancer peuvent causer de l’hyperthermie, comme le lymphome et la leucémie.

➡️ Blessures : Les blessures peuvent rendre fievreux en déclenchant une réponse inflammatoire dans le’organisme.

➡️ Autres causes : La fièvre peut également être causée par des maladies métaboliques, des troubles de l’hypothalamus et des problèmes de santé mentale.

Il est important de consulter un professionnel de la santé si la fièvre persiste ou s’aggrave, ou si d’autres symptômes inquiétants apparaissent.

3. Quelle est son utilité pour le corps ?

La fièvre est une réponse importante et utile du corps à une infection ou à une inflammation, car elle aide à combattre les agents infectieux et à guérir les tissus endommagés. Voici le procédé :

Elle stimule le système immunitaire : en augmentant la production de globules blancs qui aident à combattre les infections et à détruire les agents pathogènes.

Elle ralentit la croissance des agents infectieux tels que les bactéries et les virus, en créant un environnement hostile pour leur survie.

✅ Elle accélère le processus de guérison en augmentant le flux sanguin vers les tissus endommagés et en favorisant la régénération des cellules.

Elle réduit la propagation de l’infection en limitant la capacité des agents pathogènes à se reproduire et à se propager dans tout le corps.

✅ Autre intérêt de la fièvre, les cytokines provoquent d’autres symptômes, comme le manque d’appétit ou la somnolence. Ces symptômes eux aussi ont leur utilité : en se « sentant mal », notre corps ne dépense pas inutilement son énergie, il se repose pendant que son système immunitaire fait son oeuvre. 

Il est important de noter que la fièvre n’est pas toujours bénéfique et qu’une température très élevée peut causer des complications, il est donc important de la surveiller et de consulter un professionnel de la santé si elle persiste ou s’aggrave.

4. Les symptômes les plus courants de l’hyperthermie

La fièvre est généralement définie comme une température corporelle supérieure à la normale, habituellement située autour de 37 °C. Les symptômes les plus courants de la fièvre sont les suivants :

  • Frissons
  • Transpiration
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Faiblesse
  • Perte d’appétit
  • Douleurs musculaires et/ou articulaires
  • Déshydratation
  • Augmentation de la fréquence cardiaque
  • Augmentation de la fréquence respiratoire

La fièvre peut être un symptôme d’une maladie sous-jacente et il est important de consulter un professionnel de la santé si vous présentez des symptômes de fièvre de plus de 38,5°C sur plusieurs jours.

5. Comment réagir face à la fièvre ?

En naturopathie holistique, la faire chuter va à l’encontre du bon fonctionnement du corps qui a déclenché ce mécanisme pour être plus efficace et se soigner plus vite. La fièvre sert à maintenir l’homéostasie (l’équilibre naturel des liquides dans le corps). 

Ainsi, quand le corps produit ce type de symptômes parfois indésirables et désagréables, il s’agit d’un bon signe. Cela montre qu’il a l’énergie vitale pour faire face à un déséquilibre et s’autoguérir.

Vous ne devez donc pas supprimer trop rapidement ces symptômes. En apprenant à travers ce blog, comment favoriser un processus naturel de récupération, vous pourrez permettre au corps de s’autoguérir, en limitant un maximum de gêne.

6. Quelques citations au sujet de la fièvre

  • “La fièvre est la voix de l’immunité qui crie ‘Je vais guérir’.” – William Shakespeare
  • “La fièvre est une bataille entre votre corps et l’infection. Si vous voulez gagner la guerre, vous devez faire tout ce qui est en votre pouvoir pour aider votre armée.” – Karen Salmansohn
  • “La fièvre est souvent une tentative désespérée du corps pour guérir lui-même.” – David Frawley
  • “La fièvre est un signe que quelque chose ne va pas dans votre corps, mais elle est également un signe que votre corps essaie de guérir.” – Joan Lunden
  • “La fièvre est un cri de détresse de l’organisme qui lutte contre les forces destructrices de la maladie.” – Hippocrate
Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

About the author

Laisser un commentaire